Un peu de moi !

Beaucoup de salé et un peu de sucré... c'est moi et ma passion !
C'est avec plaisir que je vous accueille sur mon blog où vous retrouverez mes recettes familiales de tous les jours, simples et sans chichis ou plus élaborées pour certaines occasions !
Que vos papilles frétillent et que vos pupilles étincellent !

19 août 2013

Escapade gourmande (mais pas que...) en Andalousie !

Voilà déjà plus d'une semaine de passée depuis mon retour de vacances !
Je me décide donc enfin à vous faire découvrir l'Andalousie et ses paysages.... ainsi que quelques plats typiques et quelques produits ramenés de là-bas...



Mais un peu de culture et d'histoire pour commencer ! Oui oui, avec moi vous n'y échapperai pas ! Mais si vraiment vous êtes allergique, descendez un peu plus bas ;-)

- L'espagnol est une langue romane comme le français, l'italien et le portugais. Il est parlé par plus de 400 millions de personnes à travers le monde. Langue officielle de l'Espagne, de la plupart des pays d'Amérique latine et de la guinée équatoriale, l'espagnol est aussi la deuxième langue parlée aux États-Unis. C'est aussi l'une des 6 langues officielles de l'ONU.



- Mais pourquoi l'espagnol est-il présent sur plusieurs continents ? C'est en grande partie dû à son empire colonial. Tout à commencé au XVème siècle. L'espagnol est alors le castillan, parlé essentiellement dans le royaume de Castille et d'Aragon. En 1492, Antonio Nebrija publie "La Première Grammaire de la langue castillane et offre ainsi une naissance officielle à cette langue. Mais c'est aussi la même année que les Rois Catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon, en prenant Grenade, dernier bastion musulman, terminent la Reconquista commencée en 718. L'unité territoriale est achevée, l'unité linguistique va suivre...

-1492 est aussi l'année où, selon la légende, la reine Isabelle de Castille vendit ses bijoux pour financer un grand projet : celui de Christophe Colomb, persuadé de pouvoir rejoindre les Indes par l'Occident, et qui à la place découvrit un autre continent : l'Amérique ! C'est donc grâce à Christophe Colomb que le castillan, langue d'un petit royaume européen, va traverser les mers pour devenir, quelques années plus tard, celle de la plus grande puissance mondiale : l'Espagne, l'empire sur lequel "le soleil ne se couchait jamais".

- l'espagnol atteint son apogée avec le Siècle d'Or et sera langue diplomatique jusqu'à la première moitié du XVIIIème siècle. Puis l'empire déclina : en 1898, l'Espagne perd sa dernière possession d'outre-mer, Cuba, suite à une terrible défaite contre les Etats-Unis. L'Espagne se referme sur elle-même....

- Il faudra attendre les années 1980, avec l'avènement de la démocratie et Juan Carlos Ier, pour qu'elle connaisse un nouveau bouillonnement culturel, "La movida". 


- En 1986, l'Espagne entre dans L'Union européenne. En 1992 Séville accueille l'exposition universelle. Madrid devient capitale européenne de la culture et les jeux Olympiques ont lieu à Barcelone. Le pays reprend sa place sur la scène internationale...




Si vous voulez en savoir plus sur l'histoire de l'Andalousie, suivez le lien ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Andalousie







Et que visiter en Andalousie ?

Il y a beaucoup de merveilleux endroits à visiter en Andalousie : Séville, Jerez, Cadiz, Gibraltar et j'en passe mais je ne vais en retenir qu'un qui pour moi est le plus beau et le plus magique : l'Alhambra à Grenade !
J'ai eu l'occasion de le visiter il y a quelques années mais hélas pas cette fois-ci, le trajet se révélant un peu long pour mon Loulou qui préférait la piscine ! Je vous mets donc juste quelques photos prises du net ;-)





En ce qui me concerne, j'ai séjourné à Roquetas del Mar, petite ville charmante et agréable avec sa longue promenade le long de la mer qui mène à Almeria, ses boutiques et restaurants ouverts tard le soir...
Roquetas a son porte-bonheur : l'INDALO


L'indalo est une figure préhistorique qui se trouve dans la grotte de los Letreros, dans la municipalité de Vélez-Blanco (province d'Almeria). Il s'agit d'une peinture rupestre de la fin du Néolithique ou Age de cuivre, qui représente une figure humaine avec les bras étendus et un arc en ciel sur ses mains
Durant des siècles, avant qu'il ne soit catalogué, ce symbole était vu comme un symbole de chance et considéré comme un totem dans le nord et l'est de la province d'Almería, et particulièrement à Mojacar, où il était peint en ocre sur les maisons pour les protéger des orages et du mauvais œil. On l'appelait le muñequillo mojaquero.
Depuis de nombreuses années, l'indalo est devenu le symbole de la ville d'Almería, de sa province et de ses habitants.






Passons enfin aux choses sérieuses : que manger de bon là-bas ???

Je peux déjà vous dire ceci : plein de bonnes choses qui réjouissent papilles et pupilles !
Je vais donc vous présenter un "échantillon" de ce que j'ai pu déguster, voir dévorer...

  • Commençons par l'incontournable paella, ici servie dans une grande poêle de presque 80 cm de diamètre!


Mais attention ! La paella est originaire de la ville de Valencia ! La paella (du catalan paella, poêle à frire) est un plat à base de riz rond d'origine valencienne et qui tire son nom de la poêle qui sert à la cuisiner
Le plus connu des plats de la cuisine espagnole naquit, en effet, au XVIIIe siècle dans l’Horta de Valence, et c'est le riz de la lagune voisine de l'Albufera que les paysans de la région accommodèrent à leur manière.
Après la guerre civile espagnole, le pays voulant, pour développer le tourisme, trouver un plat emblématique national, Franco choisit la paella pour plusieurs raisons : riz peu coûteux, accommodements faciles et surtout les couleurs du plat (rouge du poivron et de la tomate, jaune du riz safrané) reprennent celles du drapeau espagnol (Source : Wikipédia)



  • Continuons avec le "cochinillo al horao" ou cochon de lait, autre plat typique mais de la Castille (centre de l'Espagne) et souvent servi en Andalousie !


Oui j'avoue, ce n'est peut-être pas très beau mais c'est délicieux !
Un cochon de lait est un jeune porcelet de moins de 15 kg nourri seulement du lait de sa mère. Il est abattu quand il a environ six semaines et cuit entier à la broche.


  • Ensuite, je vous propose les simplissimes gambas à la plancha, toujours un régal !


Pêchées la nuit et sur votre table le lendemain... avec pour moi quelques gouttes de citron...


  • Place aux petits anchois frits (boquerones), vraie spécialité andalouse !


Ils se mangent entiers !


  • Il y a aussi les sardines et les légumes grillés à la plancha :


Ici ce sont de petites sardines mais il y en avait aussi des plus grandes de taille adulte ;-)


  • N'oublions surtout pas le fameux jambon cru (de porc) :  le Pata Negra ! Je dois dire qu'il a eu énormément de succès, un délice en fines tranches avec un bout de baguette beurrée !




Le "Pata Negra" est une appellation courante d'un jambon cru espagnol traditionnel, associée à l'appellation d'origine contrôlée Jambon ibérique.  De fait d'abus, l'usage commercial du terme "pata negra" est désormais interdite et ne recouvre donc aucune réalité qualitative.
L'expression se traduit littéralement par « patte noire » et vient de ce que ce jambon est obtenu à partir de cochons ibériques de couleur noire. Lorsqu'ils sont nourris principalement de glands, ce qui confère au jambon une saveur particulière, on parle alors également de jambon de bellota.
Il y a quatre régions d'affinage pour les jambons ibériques, qui sont : Jabugo (Huelva), Extremadura, Valle de los Pedroches et Guijuelo (Salamanque). (sources : Wikipédia)


  • Ici ce sont des aubergines farcies et une sorte de "pastilla" aux aubergines grillées (je ne sais plus le nom)




Et voici les produits que j'ai mis dans mes bagages pour le retour :



De gauche à droite : de le sauce aïoli, de l'huile d'olive, des bonbons au citron artisanaux, du piment de Murcia, du safran, du vinaigre de Jerez, de la fleur de sel de Cabo de Gata et devant un fromage aux amandes...










Retrouvez plus de photos dans mon album sur FB ici : https://www.facebook.com/nathou.cuisine/media_set?set=a.511377095603074.1073741828.100001923641581&type=1

Voilà, fin de l'escapade gourmande ! J'espère que cet article vous a plu et que vous ne l'avez pas trouvé trop long... J'aurais pu encore en dire beaucoup, peut-être une prochaine fois ! :-)


2 commentaires:

  1. magnifique, cela m'a fait replonger 20 ans en arrière lors de mon séjour à Grenade! superbe Alhambra que j'ai pu visiter moi aussi.
    Et belle description culinaire !!! tu as eu de magnifiques vacances. bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! de bonnes vacances et j'y retournerai encore pour visiter un peu plus le pays :-) Bizzz

      Supprimer

Si vous laisser un commentaire, il sera soumis à modération, il est donc normal que vous ne le voyez pas apparaître immédiatement, je vous répondrai le plus rapidement possible :-) Merci :-)